concert marthahigh

James Brown. Qui ne connaît pas le parrain de la soul ? Probablement personne. Mais il est certain qu’un grand nombre ignore l’identité de la voix féminine qui s‘est cachée derrière les classiques de Mr. Dynamite. Ce secret, l’un des mieux gardés de l’histoire de la soul, s’appelle Martha High. Sa voix soprano a accompagné James Brown durant près de 35 ans. Aujourd’hui, Mrs. High est « the hardest working woman in show business ». Elle mène sa carrière de front, en tant que chanteuse principale dans la formation de Maceo Parker et désormais sur le devant de la scène avec son album Singing For The Good Times. Onze titres originaux, produits et arrangés par Luca Sapio, l’ambassadeur de la soul en Italie qui évoquent à la fois l’âge d’or de l’écurie Stax et les paysages sonores des BO italiennes des années 60, Martha se faisant la reine incontestée de ce savant mélange esthétique. Ce nouveau set confirme le talent indéniable de la dame et valide, de manière évidente, son statut patrimonial au cœur de la culture noire américaine.