News

concert lambchop

Présenté comme le groupe de country « le plus dézingué de Nashville », Lambchop est sans doute l’un des groupes les plus brillants et unique à avoir émergé des années 1990. Leur mélange inclassable de country, soul, jazz et noise avant-gardiste semble s’abreuver à la source de toutes les formes de musique contemporaine. Inspiré par le travail des artistes hip-hop de Chicago qu’il a côtoyé dans les années 80, Kurt Wagner continue d’exceller dans l’art de proposer des mélodies poignantes et des ballades mélancoliques sans âge. Avec ce nouveau set FLOTUS, Lambchop effectue un virage drastique sur lequel le groupe modernise grandement son approche. Voix trafiquées, guitares bourrées d’effets hypnotiques, le groupe met un pied dans la synth-pop, le krautrock, le folk-électro « à la Bon Iver », mais garde intactes l’interprétation toute en retenue et la sophistication sonore qui caractérisent depuis toujours l’œuvre de ce grand créateur. Lambchop nous offre un bijou de réconciliation musicale à l’heure où la « yankee » Nashville devient le nouveau spot hipster des États-Unis, damant le pion à une New York très européanisée.

 

concert ompa bompa

C’est un coup de cœur qui a donné à Ompa Bompa la direction de l’Ethio Jazz Project. La découverte d’un pays et d’une culture souvent méconnus, berceau de l’humanité, l’aventure humaine vécue par l’un d’entre eux qui ne pouvait qu’insuffler le désir de faire partager ces émotions et nous plonger au cœur de la beauté de la musique éthiopienne. Un ethio-jazz franc et dansant, au groove imparable et aux couleurs impressionnistes. Leur énergie rustique, échevelée et véloce, aux allures savamment free et leur brillante habileté rythmique et dans les arrangements nous fait traverser les mers, et plonger dans les bars de la swinging Addis. À travers ce nouveau répertoire, ils suivent humblement les traces de Mulatu Astatke, père fondateur de l’éthio-jazz, à la rencontre de la musique et des rythmes africains qui ont nourri les origines du jazz.

 

concert Honeyjungle

Sur le site de HoneyJungle, on peut lire d’emblée  «  jazz pop  ». Si les étiquettes sont parfois réductrices, cette précision parle plutôt bien de la musique du trio, qui garde du jazz sa richesse rythmique et la liberté créatrice, et de la pop le chant et l’évidence des mélodies. La belle cohésion des trois musiciens, son insistance raffinée s’impose d’elle-même. Contrebasse, piano, batterie, ce trio jazz par excellence est composé de musiciens chevronnés qui nous ont déjà démontré leur grand savoir. Leur répertoire est basé sur des compositions personnelles. HoneyJungle impressionnant par la sérénité et la puissance de son jeu, se positionne comme une valeur montante dans le jazz d’aujourd’hui, destinée à un bel avenir.

 

societe zombie

Moribond à la fin des années 90, le zombie doit son retour aux jeux vidéo qui en ont fait la victime idéale d’un tir au canard massivement gore. Depuis, il est plus fringant, et même un poil envahissant, puisque l’on mange du zombie à toutes les sauces médiatiques. Ce néo-zombie, bête et méchant, est devenu l’icône branchée d’une génération connectée et un élément incontournable de la pensée populaire  : cet autre qui menace la société. Heureusement, certains s’y préparent… Un peu partout, des fans d’un nouveau genre s’entraînent à survivre à son invasion.

À travers le zombie, chacun répond à ses propres inquiétudes.
La véritable menace, ce serait peut-être de ne pas croire en lui.

Zombies Superstar invite à (re)découvrir le zombie à travers ceux qui le font exister.