News

concert robin mckelle

Gamine, elle se destinait à l'opéra, étudiait le chant classique, roucoulait des arias en pianotant. Puis le jazz l'a recueillie. Après de copieux états de service comme choriste, elle scelle trois albums entre big-band et lounge-jazz avec un succès qui manque de la piéger. Avec son premier disque, Introducing Robin McKelle (2006), la chanteuse faisait allégeance au jazz en big band, modèle Ella Fitzgerald. Modern Antique confirmait un talent de comédienne et une drôlerie de séductrice de second degré. Mess Around, en 2010, amorçait un flirt avec le R'n'B. Depuis Soul Flower (2012), Robin McKelle joue cartes sur table.

Jonction parfaite entre la classe proprette des wasp et le lâcher-prise cash des divas blacks gouttelantes, c'est aujourd'hui plutôt du côté des Nina, Aretha et Tina donc, ou d'un Ray Charles au virage des années 60 / 70' que vous trouverez la fougueuse américaine.

Avec sa voix grave, son chant franc et direct qui prend aux tripes, la white diva et ses fidèles Flytones rendent un hommage sublimé au mythiques Stax et Sun qui ont fait de Memphis le temple de la black-music. Sa voix rauque et ses évocations de Memphis, au cœur de ce set, sont un pèlerinage nécessaire au cœur de la cité légendaire pour tous les amoureux de rhythm 'n' blues.

news della mae

Della Mae est un groupe 100% féminin, preuve d'une réelle volonté de montrer que le bluegrass n'est pas qu'une affaire d'hommes. En effet, elles voguent telles des navigatrices en quête de nouvelles terres, et nous proposent des plages empreintes de tradition, mais aussi de fusion des styles.

Pour leur premier concert en France, elles proposent un set hommage aux racines bluegrass, folk et rock, tout en précisant un son et un style distinct, organique qui était déjà celui de leurs précédents albums. L'approche revitalisée du combo se retrouve dans leurs captivantes nouvelles compositions, et dans l’immédiateté brute de leurs performances instrumentales et vocales (Celia Woodsmith, qui assure le chant du quintet, est une sorte de Joe Cocker au féminin).

Après une nomination aux Grammy Awards, et avoir été classées dans les 10 groupes à connaître en 2015 par le célèbre Rolling Stone, on peut être sûrs que les cinq jeunes femmes, unies dans l'expression bluegrass, n'en ont pas fini d'enflammer les scènes du monde entier.

news bassekou kouyate

D’abord il y a eu la musique tribale africaine, qui a évolué vers les chants des esclaves pour devenir du blues qui lui-même a donné naissance au funk. Comme une réponse africaine à Jimi Hendrix, Bassekou Kouyaté raconte tout le long voyage en un seul chapitre. Bassekou confirme qu’il est l’une des figures de proue de cette génération de musiciens maliens surdoués et visionnaires, ayant choisi de moderniser les traditions et de les ouvrir au monde, résolument.

Nul doute que Bassekou Kouyaté a révolutionné l’utilisation du ngoni, cet instrument si essentiel dans la culture ancestrale des griots au Mali. Nul doute non plus qu’il a su s’affranchir du jeu traditionnel tout en manifestant un profond respect pour les traditions séculaires de son peuple.

Entre blues du Niger, rock du désert et tradition mandingue, Bassekou Kouyaté s’entoure sur la scène du New Morning de ses deux fils tout aussi virtuoses et de sa femme, Amy Sacko, qui chante de manière poignante la paix et le Mali indivisible.

news milk

Par sa créativité, Malted Milk propose à la soul de nouveaux horizons tout en restant fidèle à l'imaginaire "sudiste" originel. Le reste est du lait gorgé de funk, de riffs cuivrés, d’envolées de guitare, de lignes de basse nerveuses, de feulements d'orgue… Sans oublier la voix lactée d'Arnaud qui ferait fondre le public féminin du chitlin' circuit, et les pépites signées Karl W. Davis, Nina Attal et 20Syl. Toni Green quant à elle, fut pendant de nombreuses années l'égérie des mythiques studios Hi Records, aux côtés de Syl Johnson ou Ann Peebles. Choriste (pour Al Green,  ou Isaac Hayes), puis soliste pour une dizaine d'albums (produit par les légendes Willie Mitchell ou Quinton Claunch). La dame mérite véritablement son surnom de « Memphis Soul Queen ». 

Vraie rencontre artistique franco-américaine, la réunion de Malted Milk et Toni Green mêle covers et compositions originales, sous la direction artistique de Sébastian Danchin, spécialiste des musiques afro-américaines d'ici. Une chose est sure, il n'y a pas qu'à Brooklyn, chez Daptone, que la soul s'invente de passionnants futurs... Le résultat final est un reflet fidèle de la soul du XXIème siècle telle que l'envisagent Malted Milk et Toni Green. Un cocktail bluesy et funky capable de porter la bonne parole bien au-delà des frontières rétro qui constituent trop souvent la norme sur le marché actuel de la soul.