News

news tairraz

Au milieu du XIXème siècle, ils n'étaient que quelques voyageurs intrépides à s'aventurer en haute montagne. Quelques années seulement après l’invention de Niepce, une poignée d’hommes s’emparaient de cette avancée technologique et artistique et inventaient ce qui allait devenir la photographie de montagne. En diffusant largement les beautés de ce monde inaccessible, cet art nouveau est à l’origine de nombreuses vocations d’alpinistes et a largement participé au développement touristique de ces vallées autrefois ignorées.

Joseph Tairraz, à qui l’on doit la première photographie connue du Mont-Blanc en 1861 est un inventeur génial qui saura transmettre sa passion à ses descendants. Durant quatre générations, les Tairraz seront les passeurs d’images d’une puissance telle qu’elles feront naître des passions. Joseph, son fils Georges Ier, son petit-fils Georges II et son arrière-petit-fils Pierre raconteront un siècle et demi d’histoire du Mont-Blanc et de la montagne à travers une collection photographique incomparable.

Leurs œuvres témoignent de leur époque, en reflet du regard des hommes sur la montagne : des temps anciens, un monde dangereux et hostile, où les touristes les plus téméraires osaient à peine s’aventurer. Un monde plus récent, plus actuel, plus lumineux, symbole moderne de la nature et de sa pratique.